CLUB PHOTO ARLESIEN

Menu

Correction d'exposition

Un stop est le doublement ou la réduction de moitié de la quantité de lumière admise dans l'objectif.

Augmenter l'exposition d’un stop signifie simplement que l'on va, d'une manière ou d'une autre laisser entrer deux fois plus de lumière dans l'objectif.

Augmenter ou diminuer l'exposition d'un ou plusieurs stops peut se faire de différentes manières et nous ramène à la notion du
triangle photographique.

1 - Stop et vitesse d’obturation

Doubler ou diviser par deux la vitesse d’obturation produit une augmentation ou une diminution de 1 stop.


Par exemple, passer de 1/100 de seconde à 1/200 de seconde laisse passer deux fois moins de lumière, on peut donc dire que nous avons réduit l’exposition d’un stop. De même, passer de 1/60 à 1/30 laisse passer deux fois plus de lumière, ce qui donne une augmentation de 1 stop.

Attention : Il faut tenir compte du fait que la plupart des appareils photo vous permettent de régler la vitesse d’obturation par incréments de 1/2 ou 1/3 de stop.

2 - Stop et sensibilité ISO

Plus la sensibilité ISO de votre capteur est faible, moins il est sensible à la lumière, et inversement.

Un capteur plus sensible produira la même exposition globale avec moins de lumière, ce qui signifie que vous pourrez utiliser une ouverture plus petite ou une vitesse d’obturation plus grande dans les mêmes conditions lumineuses.

En augmentant la sensibilité, le capteur de votre appareil photo peut capturer des images dans des environnements à faible luminosité sans avoir besoin d’utiliser un flash. Cependant, une sensibilité plus élevée a un coût : elle ajoute du bruit aux images.

Le fait de doubler la valeur ISO donne une augmentation de un stop, tandis que le fait de la réduire de moitié donne une diminution de un stop.

Le passage d’ISO 100 à ISO 200 double la sensibilité du capteur, ce qui produit une augmentation d'un stop. Le passage d’ISO 800 à ISO 400 est une diminution d'un stop.

Attention : Tenez compte du fait que comme pour la vitesse d’obturation, la plupart des appareils photo vous permettent de régler par incréments de 1/2 ou 1/3 de stop.

3 - Stop et ouverture

Les valeurs standards d’ouverture de diaphragme vont de f/1,4 très grand à f/32 très petit, avec f/2, f/2,8, f/4, f/5,6, f/8, f/11, f/16 et f/22 entre les deux.

Compenser une modification de paramètre par une autre.
Les stops nous permettent de comparer directement la vitesse d’obturation, l’ouverture et la sensibilité ISO. Cela signifie que nous pouvons facilement jouer sur ces trois paramètres tout en conservant la même exposition globale. En effet augmenter un paramètre d’un stop peut se compenser par la diminution d’un autre paramètre d’un stop.

Supposons que vous prenez une photo avec une vitesse d’obturation de 1/60 de seconde, une ouverture de f/8 et une sensibilité ISO de 200. Vous trouvez que bien que la scène soit bien exposée, votre sujet devient un peu flou, car il est en mouvement, alors vous décidez d’augmenter la vitesse d’obturation à 1/120 de seconde.

Ce changement de 1 stop aura pour conséquence d’assombrir la prochaine photo. Afin de corriger cela, vous devez récupérer cette réduction de 1 stop grâce à celle
d'un autre paramètre. Ce moyen de comparer les paramètres est pratique. Vous pouvez agrandir l’ouverture pour laisser entrer plus de lumière et passer de f/8 à f/5,6 ce qui représente une augmentation de 1 stop.

Votre photo sera exposée comme l’originale. Ou encore vous pouvez doubler la sensibilité ISO en passant de 200 à 400, ce qui représente également 1 stop.

Ainsi que vous pouvez le constater, les stops sont un moyen pratique de régler votre appareil photo pour une exposition correcte en jouant sur des paramètres aux unités disparates.


Lorsque vous ajustez les trois paramètres de l’exposition, chacun d’eux interfère sur vos photos, ce qui n’est pas toujours souhaitable :

Vitesse d’obturation : Si votre vitesse d’obturation est trop lente, votre photo peut être floue, soit à cause du mouvement de l’appareil, soit à cause du mouvement du sujet.

Ouverture : Une grande ouverture implique une faible profondeur de champ, empêchant de garder votre mise au point sur toute votre scène.

Sensibilité ISO : Plus vous augmentez la sensibilité ISO de votre appareil photo, plus le bruit numérique de vos photos sera important. Cela peut rendre votre image granuleuse et réduire sa netteté et sa qualité.

Facebook