CLUB PHOTO ARLESIEN

Menu

Une photo, six expositions correctes

Pour toute photo il existe au moins 6 couples diaphragme/vitesse qui produisent une exposition correcte.
Une exposition correcte n’est jamais qu’une ouverture associée à une vitesse en fonction d'une sensibilité ISO. Par exemple, les couples suivants produisent une exposition équivalente :

•   f/4 à 1/1000 s
•   f/5.6 à 1/500 s
•   f/8 à 1/250 s
•   f/11 à 1/125 s
•   f/16 à 1/60 s
•   f/22 à 1/30 s

Ces 6 couples diaphragme/vitesse impressionnent la surface sensible (le capteur) exactement de la même manière, quantitativement parlant.
Vous devez assimiler cette notion simple que toute photo que vous prenez peut utiliser l’un quelconque d’un ensemble de six couples pour obtenir la même et bonne exposition.

Nous venons de parler de la bonne exposition de la photo.

Alors pourquoi utiliser l’un de ces couples plutôt qu’un autre puisque mon exposition sera identique et
correcte ?

Si l’exposition, c’est-à-dire l’éclairage de nos 6 photos, sera identique, cela ne signifie en aucun cas que nos 6 photos seront identiques. Car l’exposition n’est que l’un des éléments qui définissent nos photos. Mais il y en a d’autres. Cela nous ramène à notre étude précédente, l’étude de la profondeur de champ, ainsi qu’à la notion de vitesse de déplacement du sujet que l’on photographie.

Souvenez-vous :

1/- Nous voudrons peut être photographier un paysage avec les fleurs au premier plan, la ferme au centre et les montagnes au fond les plus nettes possibles. Le croquis ci-dessus nous indique que nous devons fermer le diaphragme au maximum pour la plus grande profondeur de champ.
Nous optons donc pour le couple f/22 au 1/30 s en faisant la mise au point (netteté) sur la ferme du centre.

2/- Nous voudrons peut-être attirer l’attention uniquement sur la ferme du centre en l’isolant du premier plan et des montagnes du fond. Le croquis ci-dessus nous indique ne nous devons ouvrir le diaphragme au maximum pour la plus étroite profondeur de champ.
Nous optons donc pour le couple f/4 au 1/1000 s en faisant la mise au point (netteté) sur la ferme du centre.

3/- Nous voudrons peut-être que soient nettes uniquement les fleurs du premier plan ou bien uniquement les montagnes du fond. Le croquis ci-dessus nous indique ne nous devons ouvrir le diaphragme au maximum pour la plus étroite profondeur de champ.
Nous optons donc également pour le couple f4 au 1/1000 s en faisant la mise au point (netteté) sur les fleurs du premier plan, ou au contraire, sur les montagnes du fond.
Nous voyons ainsi que si l’exposition (éclairage) sera identique pour nos photos, elles seront toutefois très différentes par l’accent qu’elles mettent sur une partie ou l’autre du paysage photographié.

Le maximum de profondeur de champ (donc de netteté) donnera une photo dite « informative ».
Le choix d’une plage de netteté plus étroite donnera une photo plus ciblée ou plus « artistique ». Elle permettra soit d’attirer l’attention sur une partie seulement, soit de cacher une partie laide.

Facebook