CLUB PHOTO ARLESIEN

Menu

Formats JPG et Raw

La plupart des appareils photo vous permettent d'enregistrer vos photographies au format JPEG, Raw, ou les deux simultanément.

Chaque format possèdent ses avantages et ses inconvénients. Il vous appartient d'opter pour l'un, pour l'autre, ou pour les deux.

FORMAT JPEG

Ce format de fichier d'image porte l'extension .jpg.

Le plus gros avantage de ce format JPEG est qu'il est d'une taille légère ce qui le rend particulièrement adapté à Internet. S'il n'offre pas la même gamme de couleurs que le Raw, s'il dégrade les détails les plus fins et que son post-traitement offre moins de possibilités, le format JEPG conviendra à la plupart des photographes amateurs.

Il faut néammoins avoir conscience que chaque fois qu'on le modifie dans un logiciel de traitement d'image, il se dégrade un peu plus à l'enregistrement. Dans le cas d'un post-traitement il est donc important d'apporter en une seule fois toutes les modifications enregistrées, puis d'enregistrer l'image sous un autre nom afin de conserver l'original.

FORMAT RAW

On peut comparer le format Raw (brut en anglais) au négatif de l'appareil argentique.
En effet les données sont transmises du capteur à la carte mémoire et nécessitent d'être "développées" dans un logiciel Raw. Si le poids d'un fichier Raw est beaucoup plus lourd que celui d'un fichier JPEG, les possibilités de post-traitement sont aussi beaucoup plus nombreuses. Le format Raw permet de rattraper une surexposition ou une sous-exposition, modifier la balance des blancs, la température, renforcer la netteté, le contraste, la luminosité. Une fois le travail mené à bien, enregistrez la photo sous le format désiré, JPEG, TIFF ou tout autre format graphique. Il est bien entendu fortement recommandé de conserver le fichier Raw d'origine.
L'extension des fichier Raw varie selon les constructeur d'appareils photo : .nef pour Nikon, .crw pour Canon, .dng pour Leica, .arw pour Sony.




Ce qu'on peut récupérer en Raw.

ASTUCE : Le format Raw permet de revenir à tout moment à l'état d'origine de la prise de vue, quelque soit le nombre de fois que la photo a été ouverte et modifiée, et reprendre les corrections à partir de zéro.

Photoshop Elements (<100€ ) permet le développement des fichiers Raw.

Une photo sous-exposée

Ce qu'on peut récupérer en JEPG.

Facebook