PHOTO VIDEO AMATEUR

La flou bokkeh

Lorsque l'on désire isoler le sujet principal de ce qui l'entoure, la solution consiste à réduire le plus possible la profondeur de champ.

Dans l'exemple ci-dessous le pigeon se découpe seul sur la photo et tout son environnement a été flouté et ne distrait donc en aucun cas l'observateur de cette photo.

Pour générer un fond flou, il faut jouer sur la profondeur de champ. La profondeur de champ est la zone nette devant et derrière le plan de mise au point. Elle peut être forte permettant la netteté du premier plan et du fond ou faible permettant de flouter le premier plan et le fond.

La profondeur de champ est fonction de seulement deux paramètres : l'ouverture du diaphragme et le rapport de reproduction (grossissement du sujet sur le capteur).

Plus l'ouverture du diaphragme est grande, plus la profondeur de champ est étroite devant et derrière le plan de mise au point.

Plus la focale est longue et plus le flou est intense jusqu'à devenir uni. Il y a donc lieu de faire des essais en fonction du résultat recherché pour choisir la focale qui convient le mieux aux plans flous.


.

f 5.6, 300 mm équivalent 450 mm plein format

f/4.5 au 1/3200 secondes, 105 mm

Pour obtenir un tel résultat l'on peut jouer sur les deux réglages cités :

1 - Utiliser une ouverture la plus grande possible, 2,8 par exemple.
2 - Utiliser une longue focale.
3 - Eloigner, si possible le sujet du fond.

f/6.3 au 1/400 secondes, 105 mm

f/5.6 au 1/1000 secondes, 300 mm

Facebook