L'Étrange Histoire de Benjamin Button (The Curious Case of Benjamin Button) est un film fantastique américain réalisé par David Fincher, sorti en 2008. 

  

L'histoire d'Eric Roth et Robin Swicord est inspirée de la nouvelle du même nom datant de 1922 et écrite par F. Scott Fitzgerald.  

Après avoir vu le film, j'ai acheté le livre de Scott Fitzgerald. Alors que le film m'a enchanté, le livre m'a déçu. Je l'ai trouvé mal écrit, insipide et bâclé. Si j'avais lu le livre en premier je n'aurai sans doute pas regardé le film. Je vous le déconseille donc vigoureusement. Le film met en scène un homme, incarné par Brad Pitt, qui naît vieux et qui rajeunit au fil des années, et Daisy, sous les traits de l'actrice Cate Blanchett, qui vit une histoire d'amour avec lui tout au long de sa vie. 

  

Le film a reçu des critiques globalement positives. Le film a été nommé pour treize Oscars dont celui du Meilleur film, celui du Meilleur réalisateur pour David Fincher, Meilleur acteur pour Pitt et Meilleure actrice secondaire pour Taraji P. Henson, et en a remporté trois : la Meilleure direction artistique, Meilleur maquillage et Meilleurs effets visuels. 

Alors que l'ouragan Katrina approche, la vieille Daisy est sur son lit de mort dans un hôpital de La Nouvelle-Orléans ; elle demande à sa fille, Caroline, de lui lire à haute voix le journal de Benjamin Button. Celui-ci raconte que, le soir du 11 novembre 1918, il est né avec les caractéristiques physiques d'un vieil homme. La mère de l'enfant décède après l'accouchement, et le père, Thomas Button, décide d'abandonner l'enfant sous le porche d'une maison de soin. Queenie et M. Tizzy Weathers, employés de la maison de retraite, trouvent le bébé, et Queenie décide de s'occuper de lui comme s'il s'agissait de son propre fils. 

  

Passant le début de sa vie en fauteuil roulant, Benjamin apprend à marcher en 1925 et utilise désormais des béquilles. Le jour de Thanksgiving 1930, alors qu'il a douze ans mais qu'il a toujours l'apparence d'un vieillard, Benjamin rencontre une petite fille de six ans, Daisy, dont la grand-mère vit dans la maison de soins. Plus tard, il accepte de travailler sur un remorqueur commandé par le capitaine Mike Clark. Benjamin rencontre également Thomas Button, qui l'aborde, après avoir compris qui était l'enfant, mais ne lui révèle pas qu'il est son père. En automne 1936, Benjamin quitte La Nouvelle-Orléans pour un travail à long terme avec l'équipe du remorqueur ; Daisy, quant à elle, intègre une école de danse à New York. 

  

En 1941, Benjamin se retrouve à Mourmansk, où il entame une liaison avec Elizabeth Abbott, épouse du ministre britannique du Commerce. Le 7 décembre de la même année, le Japon attaque Pearl Harbor, poussant les États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. La United States Navy demande à Mike de participer aux efforts de guerre, son bateau et l'équipage étant affectés à un rôle de sauvetage. Au cours d'une patrouille, le remorqueur trouve un navire coulé des États-Unis et les corps de 1 300 soldats américains. Ils repèrent alors un sous-marin allemand et Mike décide de foncer dessus avec le remorqueur à pleine vitesse en tirant à la mitrailleuse. Son but est atteint mais son acte cause la mort de la plupart de l'équipage, y compris le sien, ainsi que le naufrage du remorqueur. Benjamin et un autre membre d'équipage sont secourus par des navires de l'US Navy le lendemain. 

  

En mai 1945, Benjamin retourne à La Nouvelle-Orléans et retrouve Queenie. Un peu plus tard, il renoue avec Daisy qui essaie de le séduire, mais comme il reste distant, elle décide de s'en aller. Benjamin retrouve aussi Thomas Button, gravement malade, qui révèle qu'il est son père. Il cède ses possessions à Benjamin avant de mourir. 

  

En 1947, Benjamin visite Daisy à New York à l'improviste, désormais décidé d'entamer une relation avec elle. Mais il est repoussé à son tour car la jeune femme est amoureuse d'un autre homme. En 1954, la carrière de danse de Daisy se termine brutalement à Paris, où un taxi la percute et lui brise une jambe. Lorsque Benjamin lui rend visite, Daisy est surprise par sa jeunesse et, ne supportant pas qu'il la voit blessée, elle lui demande de rester hors de sa vie. 

  

Au printemps 1962, Daisy revient à La Nouvelle-Orléans. Ayant un âge physique désormais très proche, ils entament enfin une relation amoureuse et partent en bateau tous les deux. À leur retour, ils apprennent que Queenie est morte, et ils emménagent ensemble après les funérailles. En 1967, Daisy ouvre un studio de danse et annonce à Benjamin qu'elle est enceinte ; elle donne naissance à une fille, Caroline, au printemps de 1968. Estimant qu'il ne peut pas être un père pour sa fille en raison de son rajeunissement progressif, Benjamin vend ses biens, laisse ses économies à Daisy et Caroline, et les quitte au printemps suivant. Au cours des années 1970, il voyage seul à travers le monde. De son côté, Caroline, qui continue de lire le journal à sa mère hospitalisée, comprend alors que Benjamin est son père biologique. 

  

Benjamin retrouve Daisy en 1980. Maintenant mariée, elle le présente à son mari et à sa fille comme un vieil ami. Daisy admet qu'il a eu raison de partir, avouant qu'elle n'aurait pas pu faire face autrement. Elle rend visite plus tard à Benjamin à son hôtel, où ils partagent une dernière nuit d'amour. 

  

En 1990, Daisy est contactée par des travailleurs sociaux qui ont trouvé Benjamin. Quand elle arrive, ils expliquent qu'il vivait dans un immeuble condamné et a été transporté à l'hôpital en mauvaise condition physique, et qu'ils ont trouvé son nom dans son journal, Benjamin présentant des signes d'amnésie et de démence plus caractéristiques d'une personne âgée alors qu'il a désormais le physique d'un préadolescent. Daisy s'installe dans la maison de retraite en 1997 et s'occupe de Benjamin pour le reste de sa vie. Au printemps de 2003, Benjamin meurt dans ses bras, avec l'apparence d'un poupon, mais avec l'âge véritable de 84 ans. Daisy meurt deux ans plus tard, à l'arrivée de l'ouragan Katrina.