Comme un goût amer... 

Le Conservatoire des Vieux Métiers du Textile a été créé il y a près de 20 ans par mes soins. Unique en son genre il avait une forte fréquentation mondiale. Des amateurs, des journalistes, des conservateurs de musée... 

  

 

Il était la seule source encyclopédique d'information sur ce thème. Le conservatoire représente une somme de travail de recherche, de traduction, de numérisation et de mise en forme considérable qui a nécessité plusieurs années de labeur. 

  

 

Retiré de la toile en 2005, j'ai décidé de remettre en ligne en 2019, dans un nouveau site, tout le contenu patrimonial du site du CVMT, simplement pour le partager à nouveau. 

  

Le partager, oui, mais avec qui ? 

  

Je suis atteré par la vitesse à laquelle disparaissent des pans entiers d'une activité humaine qui a mis des siècles, parfois des millénaires à évoluer par une transmission du savoir-faire de génération en génération. Et avec cette disparition, celle concomitante de la mémoire de cette activité déjà inconnue des générations montantes. 

  

Je n'énumérerai pas, pour ne pas passer pour un nostalgique rétrograde, les causes de ces effets.  

  

Il me reste ce goût amer, ce sentiment, parfois d'être seul au monde. Je ne suis pas une espèce en péril, je suis une espèce disparue, et oubliée. 

 

 

Philippe Demoule